Informations

10 spectacles à la mi-temps du Super Bowl pas si super


1. Fanfare symphonique de l'Université d'Arizona (Super Bowl I)

Des fanfares universitaires, et non des groupes musicaux de grande envergure, étaient en tête d'affiche des premiers spectacles de la mi-temps du Super Bowl. Au Super Bowl I à Los Angeles, l'University of Arizona Symphonic Marching Band a effectué « une visite musicale aux quatre coins des États-Unis », même si l'une a débuté avec un air évocateur des Alpes, la chanson titre de « The Sound of Musique »—car ils ont formé des icônes américaines telles que la Liberty Bell, avec son crack. La fanfare de la Grambling State University s'est jointe pour former un aperçu des États-Unis tandis que des membres de l'équipe de forage du lycée d'Anaheim, vêtus de perruques coloniales, de chapeaux tricornes, de redingotes et de bottes blanches, ont parsemé la carte de bannières arborant les noms des équipes et logos.

2. Bataille de la Nouvelle-Orléans (Super Bowl IV)

Les organis Les Redcoats, qui ont pris le terrain en tant que favoris à 7 points, ont échangé des tirs de mousquet avec une collection hétéroclite de troupes américaines et de pionniers. Des soldats tombés au combat étaient éparpillés sur le gril alors que la fanfare de l'Université du Sud enjambait les blessés. Cependant, tout ne s'est pas déroulé comme prévu. Les canons rugissants étaient si forts qu'ils ont effrayé l'étalon blanc du général Andrew Jackson, qui s'est précipité vers les sorties plutôt que vers l'ennemi, et alors que l'épaisse couverture de fumée se dissipait, il est apparu que les Britanniques avaient changé l'histoire en remportant la bataille.

3. Anita Bryant (Super Bowl V)

Lorsque la Ligue nationale de football (NFL) a finalement recruté la puissance des stars pour le spectacle de la mi-temps du Super Bowl, elle est venue avec Anita Bryant, une ancienne Miss Oklahoma qui a eu une poignée de coups sûrs dans le Top 40 à la fin des années 1950 et au début des années 1960. Présentée comme "la voix de l'Amérique", la porte-parole du jus d'orange de Floride a chanté "The Battle Hymn of the Republic" au sommet d'une scène imposante qui ressemblait à un moule Jell-O vert citron. Cependant, la NFL n'a pas totalement abandonné l'habitude de la fanfare, car le groupe de l'État du sud-est du Missouri s'est produit aux côtés de Bryant.

4. Carol Channing (Super Bowl VI)

Broadway et la NFL peuvent sembler d'étranges compagnons de lit, mais la ligue s'est tournée vers le Great White Way pour l'une des têtes d'affiche du spectacle de la mi-temps du Super Bowl VI, qui a salué le regretté Louis Armstrong. Vêtue d'un manteau d'un blanc éclatant assorti à la couleur de ses cheveux, Carol Channing est montée sur le terrain sur un char tout en criant "Bonjour, Dolly!" dans sa voix rauque distinctive. Les légendes du jazz Ella Fitzgerald et Al Hirt se sont également jointes à la performance.

5. Up with People (Super Bowls X, XIV, XVI, XX)

Avec les Steelers de Pittsburgh et les 49ers de San Francisco, Up with People était une dynastie du Super Bowl dans les années 1970 et 1980. Le groupe d'adolescents épurés et d'une vingtaine d'années a présenté quatre spectacles à la mi-temps sur une période de 11 ans, devenant essentiellement le groupe maison du Super Bowl. Avec des centaines d'interprètes de dizaines de pays, le groupe agressivement heureux ressemblait à une publicité de dentifrice ambulante avec juste une légère bouffée de culte qui les a amenés à être facilement parodiés, y compris sur "Les Simpsons". Up with People a chanté des medleys aseptisés honorant des thèmes tels que Motown, l'ère du big band et le bicentenaire américain ainsi que leur chanson thème signature qui comprenait les lignes: «Up, up with people. Vous les rencontrez partout où vous allez. En haut, en haut avec les gens. Ce sont les meilleurs types de personnes que nous connaissons. Selon Bleacher Report, le commissaire de la NFL Pete Rozelle, comme la plupart des Américains, avait fait le plein du groupe en 1986, commentant après leur performance au Super Bowl XX: "Je ne veux plus jamais revoir Up with People".

6. Les nouveaux Mouseketeers (Super Bowl XI)

Le spectacle de la mi-temps du Super Bowl est devenu une opération Mickey Mouse lorsque la NFL s'est tournée vers la seule tenue qui pouvait faire paraître Up with People énervé—Walt Disney Productions. Avec un thème de «paix, joie et amour», le spectacle de la mi-temps du Super Bowl XI s'est ouvert avec le Los Angeles All-City Marching Band de 250 musiciens qui a lancé «C'est un petit monde». Disney a utilisé le spectacle pour présenter les membres de son club Mickey Mouse nouvellement relancé. Portant leurs oreilles de souris, les nouveaux acteurs ont salué la foule alors que des ballons en forme de Mickey Mouse s'envolaient vers le ciel et que des chanteurs portant des gilets arborant des images du rongeur du dessin animé ont chanté le familier "Mickey Mouse Club March".

7. Elvis Presto (Super Bowl XXIII)

À la recherche d'un tour de passe-passe pour relancer les fortunes chancelantes de l'émission à la mi-temps, la NFL s'est tournée en 1989 vers un «spectacle musical et magique élaboré» dans ce qui était présenté comme la première émission de télévision en réseau en 3D. Des millions d'Américains ont enfilé des lunettes 3D spéciales incluses dans les produits Coca-Cola pour regarder un imitateur d'Elvis Presley effectuer un tour de cartes avec participation du public tout en synchronisant les airs des années 1950. L'ancien danseur de « Solid Gold » Alex Cole, qui jouait le rôle d'Elvis Presto à paillettes, a obtenu le rôle principal trois jours seulement avant le grand match lorsque le premier rôle a été abandonné après avoir été choisi dans une publicité pour un jean. Il s'est avéré, cependant, que le vrai magicien du Super Bowl XXIII n'était pas Elvis Presto mais le quart-arrière des 49ers Joe Montana qui a mené son équipe à une victoire de dernière minute.

8. Dorothy Hamill et Brian Boitano (Super Bowl XXVI)

Lorsque le Super Bowl est arrivé à Minneapolis pour la première fois, la NFL a organisé un festival «Winter Magic» à la mi-temps. La foule à l'intérieur du Metrodome climatisé, confortablement protégée du temps qu'ils célébraient, était bercée par un mélange de chansons dont "Winter Wonderland" et un numéro de rap avec des enfants dans des pantalons de parachute inspirés de MC Hammer éclatant des rimes en l'honneur de Frosty le Bonhomme de neige. À quelques semaines des Jeux olympiques d'hiver de 1992, le spectacle mettait en vedette l'équipe de hockey américaine médaillée d'or de 1980 tenant des torches pyrotechniques tandis que les champions olympiques de patinage artistique Dorothy Hamill et Brian Boitano tournoyaient et tournoyaient sur de fausses patinoires en forme de flocon de neige avant de partir en motoneige. Le spectacle a atteint un point culminant incongru avec Gloria Estefan, une chanteuse associée à des climats plus tropicaux en tant que membre de la Miami Sound Machine.

9. Indiana Jones (Super Bowl XXIX)

"J'ai un mauvais pressentiment à ce sujet", a marmonné Indiana Jones au début du spectacle de la mi-temps du Super Bowl XXIX de Disney. Il s'avère que les instincts d'Indy étaient corrects. Destiné à promouvoir l'ouverture d'une nouvelle attraction d'Indiana Jones à Disneyland, le spectacle élaboré s'est ouvert avec des cascadeurs représentant l'archéologue et acolyte au fouet Marion Ravenwood parachutant dans le stade Joe Robbie de Miami pour prendre d'assaut le temple de l'œil interdit, où un primitif tribu s'était enfuie avec le trophée Vince Lombardi de la NFL. Après avoir combattu les indigènes, incendié une tribu et récupéré le trophée, les héros se retrouvent - naturellement - dans une boîte de nuit où se produit Tony Bennett. Après qu'Indiana Jones se soit engagé à remettre le trophée au vainqueur du Super Bowl, Patti LaBelle, habillée en grande prêtresse, a répondu : "Eh bien, c'est la bonne attitude, bébé", avant de se lancer dans son tube "New Attitude" et un duo de " Can You Feel The Love Tonight », du film d'animation Disney de 1994 « Le Roi Lion », avec Bennett.

10. Jim Belushi (Super Bowl XXXI)

Quinze ans après la mort de John Belushi, les Blues Brothers ont fait la une du Super Bowl avec une émission qui a commencé par de vraies « fausses nouvelles » – un faux reportage spécial de Fox News Channel annonçant qu'Elwood Blues s'était évadé de prison pour se produire à la Nouvelle-Orléans. Le frère de Belushi, Jim, s'est occupé de la voix principale aux côtés des acteurs Dan Aykroyd et John Goodman dans des chapeaux, des costumes et des lunettes de soleil noirs de marque. Pas même l'apparition de James Brown, le "Parrain de la soul" lui-même, n'a pu sauver la performance largement diffusée qui était plus comparable aux "Blues Brothers 2000" qu'aux "The Blues Brothers".


Top 10 des pires émissions de mi-temps du Super Bowl

Cette année, au Super Bowl XLIX en Arizona, Katy Perry devrait toucher le sol avec Lenny Kravitz, John Legend et Idina Menzel.

Il s'agit d'une dynamique d'intérêt. Je suis sûr que 99% du public n'a aucune idée de qui est Idina Menzel parce que je ne le sais pas. Apparemment, il/elle ne fait pas partie de la famille de Johnny Manziel dont le nom de famille a été mal orthographié sur leur acte de naissance.

Il est difficile d'imaginer John Legend faire autre chose que devenir trop émotif à propos d'une relation. C'est l'artiste que vous écoutez lors d'un bain aux chandelles avec un verre de vin rouge, pas pendant le Super Bowl lorsque vous en mangez quelques-uns à 17 $.

Les quatre artistes donnent suite à un grand spectacle de l'année dernière dans le New Jersey où la performance de Bruno Mars et des Red Hot Chilli Peppers était la plus regardée de tous les temps avec 115,3 millions de téléspectateurs.

Même si le premier Super Bowl a eu lieu en 1967, le spectacle de la mi-temps n'a été bon que bien plus tard. Cependant, même à l'ère moderne des spectacles à la mi-temps, il y a eu des épaves de train.

Voici les 10 pires spectacles à la mi-temps de l'histoire du Super Bowl.


10. Bruno Mars

Bruno Mars est monté sur scène au Super Bowl XLVIII et Dieu merci, il l'a fait.

Non seulement c'était probablement la première fois que beaucoup de gens se rendaient compte que "merde, Bruno Mars est talentueux", le Super Bowl XLVIII a été joué entre les Seahawks de Seattle et les Broncos de Denver où les Seahawks ont fait exploser les Broncos 43-8.

Donc, fondamentalement, Bruno Mars était la chose la plus amusante à propos de ce jeu.

Oh, et il a sorti les Red Hot Chili Peppers, ce qui n'est jamais une mauvaise idée.


Liste: Chaque spectacle de mi-temps du Super Bowl dans l'histoire de la NFL

Cette année, le spectacle de la mi-temps du Super Bowl à Tampa sera présenté par The Weeknd.

Le triple lauréat du prix Grammy a annoncé la nouvelle en novembre dernier, affirmant qu'il était "humilié, honoré et ravi" de présenter le célèbre spectacle. Il montera sur scène à la mi-temps pour le match de dimanche entre les Chiefs et les Buccaneers, rejoignant les artistes 1967 en divertissant l'un des plus grands publics au monde.

L'album Weeknd&aposs 2020, Après des heures, est l'album R&B le plus diffusé de tous les temps, et son morceau nostalgique des années 80 "Blinding Lights" a été cinq fois certifié platine par la RIAA. Il a également récemment fait un certain nombre d'apparitions d'acteur, notamment dans le film 2019 Gemmes non coupées.

The Weeknd a un acte difficile à suivre après l'émission de mi-temps du Super Bowl de l'année dernière, qui a attiré plus de 104 millions de téléspectateurs, a présenté Jennifer Lopez et Shakira.

Les performances à la mi-temps du match pour le titre ont commencé comme de plus petites productions, mais après que Michael Jackson ait été la tête d'affiche du spectacle de 1993, la ligue a fait un effort plus conscient pour obtenir des artistes de renom pendant la pause de mi-temps plus longue que la normale.

Les performances ont également été conçues autour d'un thème jusqu'en 2002, mais après l'hommage de U2&aposs aux vies perdues dans les attentats du 11 septembre 2001, les thèmes ont été supprimés des actes de la mi-temps. Justin Timberlake, Lady Gaga, Beyonce et Prince présentent une liste de certains des plus grands noms à se produire lors du plus grand spectacle de football et aposs.

Voici une liste complète des anciens artistes du Super Bowl :

2020: Jennifer Lopez et Shakira

2019: Maroon 5 avec Big Boi et Travis Scott

2018: Justin Timberlake et les Tennessee Kids avec la fanfare de l'Université du Minnesota

2017: Lady Gaga

2016: Coldplay, Beyonce, Bruno Mars, Mark Ronson et la fanfare de l'Université de Californie

2015: Katy Perry, Lenny Kravitz, Missy Elliott et la fanfare de l'Arizona State University

2014: Bruno Mars, Red Hot Chili Peppers

2013: Beyoncé et Destiny&aposs Child

2012: Madonna, LMFAO, Nicki Minaj, M.I.A. et Cee Lo Green

2011: Les Black Eyed Peas, Usher, Slash

2010: L'OMS

2009: Bruce Springsteen et le groupe E Street

2008: Tom Petty & les Heartbreakers

2007: Prince et la fanfare Florida A&M

2006: Les pierres qui roulent

2005: Paul Mccartney

2004: Janet Jackson, Kid Rock, P. Diddy, Jessica Simpson, Nelly et Justin Timberlake ainsi que les fanfares de l'Université de Houston et de la Texas Southern University

2003: Shania Twain, No Doubt and Sting

2002: "Hommage aux victimes du 11 septembre" interprété par U2

2001: "Les rois du rock et de la pop" interprétés par Aerosmith, &aposN&aposSync, Britney Spears, Mary J. Blige et Nelly

2000: "A Tapestry of Nations" avec Phil Collins, Christina Aguilera, Enrique Iglesias et Toni Braxton

1999: "Celebration of Soul, Salsa and Swing" interprété par Stevie Wonder, Gloria Estefan et Big Bad Voodoo Daddy

1998: "A Salute to Motown&aposs 40th Anniversary" avec Boyz II Men, Smokey Robinson, The Temptations, Queen Latifah, Martha Reeves et la fanfare de la Grambling State University

1997: "Blues Brothers Bash" avec les Blues Brothers (Dan Akroyd, John Goodman et James Belushi), James Brown et ZZ Top

1996: "Take Me Higher: A Celebration of 30 Years of the Super Bowl" interprété par Diana Ross

1995: "Indiana Jones et le Temple de l' Eyeil interdit" avec Tony Bennett, Patti LaBelle, Arturo Sandoval, la Miami Sound Machine

1994: "Rockin&apos Country Sunday" avec Clint Black, Tanya Tucker, Travis Tritt, Wynonna et Naomi Judd

1993: "Heal the World" interprété par Michael Jackson

1992: "Winter Magic" avec Gloria Estefan, la fanfare de l'Université du Minnesota

1991: "A Small World Tribute to 25 Years of the Super Bowl" interprété par New Kids on the Block

1990: "Salute to New Orleans and 40th Anniversary of Peanuts" avec le trompettiste Pete Fountain, Doug Kershaw, Irma Thomas et les fanfares de la Nicholls State University et de la Southern University

1989: "Be Bop Bamboozled" avec Elvis Presto

1988: "Something Grand" avec 88 pianos à queue, les Rockettes, Chubby Checker et les fanfares combinées de l'État de San Diego et de l'USC

1987: "Salute to Hollywood&aposs 100th Anniversary" avec George Burns, Mickey Rooney, Grambling State University et les fanfares USC

1986: "Beat of the Future" avec Up with People

1985: "A World of Children&aposs Dreams" avec des hauts en bleu

1984: "Salute to the Superstars of the Silver Screen" avec les fanfares de l'Université de Floride et de l'État de Floride

1983: "KaleidoSUPERscope" avec l'équipe Super Drill de Los Angeles

1982: "A Salute to the 60s and Motown" avec Up with People

1981: "A Mardi Gras Festival" avec Helen O&aposConnell et la fanfare de la Southern University

1980: "A Salute to the Big Band Era" avec Up with People et la fanfare de la Grambling State University

1979: "Salute to the Caribbean" avec Ken Hamilton et divers groupes caribéens

1978: "From Paris to the Paris of America" avec Tyler Apache Belles et Apache Band Pete Fountain et Al Hirt

1977: "It&aposs a Small World" avec le groupe Los Angeles Unified All-City

1976: "200 ans et juste un bébé : un hommage à l'Amérique&apossification du bicentenaire" avec Up with People

1975: "Hommage à Duke Ellington" avec Mercer Ellington et le groupe Grambling State University

1974: "A Musical America" avec le groupe de l'Université du Texas

1973: "Happiness Is" avec la fanfare de l'Université du Michigan, Woody Herman et Andy Williams

1972: "Salut à Louis Armstrong" avec Ella Fitzgerald, Carol Channing, Al Hirt et l'équipe de forage du Corps des Marines des États-Unis

1971: Fanfare de l'État du Missouri du sud

1970: "Hommage au Mardi Gras" avec Marguerite Piazza, Doc Severinsen, Al Hirt, Lionel Hampton et le Southern University Marching Band

1969: "America Thanks" avec le groupe de la Florida A&M University et les groupes de lycée de la région de Miami

1968: Groupe de l'Université d'État de Grambling

1967: Les Trois Stooges, les fanfares de l'Université de l'Arizona et de la Grambling State University


10 meilleurs spectacles à la mi-temps de l'histoire du Super Bowl

Bien sûr, il y a un match de football, mais l'un des plus gros attraits du Super Bowl est son spectacle de mi-temps parsemé de stars.

Le spectacle de la mi-temps du Super Bowl est l'une des plus grandes opportunités de performance pour les musiciens - une chance pour eux de montrer leur catalogue de musique à plus de 100 millions de téléspectateurs et de nous surprendre avec des invités spéciaux.

Avec Katy Perry appelée à se produire au Super Bowl XLIX, comptons les 10 performances les plus spectaculaires à la mi-temps :

10. Bruno Mars (2014)

Avec seulement quelques années de gloire à son actif, Bruno Mars avait tout à prouver lorsqu'il est monté sur la scène de la mi-temps en 2014. Mais entre son impressionnant solo de batterie d'ouverture et ses pas de danse encore plus impressionnants, il a réussi avec brio. Moins quelques points pour la place d'invité des Red Hot Chili Peppers, dont Bruno a prouvé qu'il n'avait pas besoin de toute façon.

9. Justin Timberlake et Janet Jackson (2004)

Où étiez-vous pour le "dysfonctionnement de garde-robe" le plus célèbre de l'histoire du sport ? Oui, le moment où Justin Timberlake a accidentellement révélé le sein de Janet Jackson restera à jamais dans les mémoires – avec l'aspect "accidentellement" débattu sans fin. La performance elle-même était moyenne, mais ce spectacle à la mi-temps est facilement l'un des plus mémorables de notre liste, ce qui le place au n ° 9.

8. Les Rolling Stones (2006)

Super Bowl

Les Rolling Stones ont fait ce qu'ils font de mieux lors du spectacle de la mi-temps 2006, avec Mick Jagger se pavanant sur la scène géante en forme de langue et Keith Richard gémissant à la guitare. Les Stones n'ont peut-être joué que trois chansons, mais quand deux d'entre elles sont "Start Me Up" et le classique "Satisfaction", il est difficile de s'énerver.

7. Aerosmith, *NSYNC et Britney Spears (2001)

L'année 2001 a apporté le meilleur spectacle de mi-temps à émission partagée à ce jour, éclipsant facilement l'expérience No Doubt/Sting/Shania Twain de 2003. Aerosmith et *NSYNC se sont séparés entre leurs tubes avant de se réunir – avec l'aide de Britney Spears, Mary J. Blige et Nelly – pour une interprétation épique de "Walk This Way".

6. Paul McCartney (2005)

Un an après "Nipplegate", la NFL voulait une valeur sûre pour son show à la mi-temps du Super Bowl, et qui de mieux que Paul McCartney ? McCartney n'a pas déçu, tissant ensemble des tubes des Beatles aux Wings, tous avec classe et une quantité impressionnante d'énergie. La clôture avec une chanson "Hey Jude" était aussi épique que n'importe quel match de football dont nous nous souvenons.

5. Bruce Springsteen et le E Street Band (2009)

Il y a une raison pour laquelle les concerts de Bruce Springsteen se vendent à ce jour : c'est un showman et aussi énergique que n'importe quel artiste en tournée. Sa performance à la mi-temps de 2009 n'était pas différente, car il a dit à la foule de « Mettre les doigts de poulet vers le bas (voulait-il des ailes ?) classiques. Et The Boss a complété le tout avec l'une de ses super-diapositives sur scène, qui s'est transformée en une photo d'entrejambe mémorable pour les téléspectateurs qui regardent à la maison.

4. Beyoncé (2013)

La performance de Beyonce à la mi-temps a marqué sa transition de la chanteuse R&B à la mégastar mondiale. La chanteuse a parfaitement interprété des singles comme "Crazy In Love" et "Single Ladies" avant d'amener ses camarades du groupe Destiny's Child Kelly Rowland et Michelle Williams sur scène pour se produire avec elle. Beyoncé l'a éteint. Littéralement. Quelques minutes après qu'elle ait terminé, il y a eu une panne d'électricité déroutante de 34 minutes.

3. Michael Jackson (1993)

La performance de Michael Jackson à la mi-temps en 1993 a marqué le tournant des fanfares vers des actes de haut niveau.

Tout a commencé avec James Earl Jones présentant le "spectacle du Super Bowl sans précédent", déjà bien parti, tandis que Jackson est resté en place pendant 90 secondes alors que la foule rugissait. Il a ensuite fait irruption dans "Jam", pas un bon premier choix, mais s'est rapidement sauvé avec "Billie Jean" et "Black or White". Il a conclu avec un "We Are the World" émouvant, puis "Heal the World", qu'il a dédié aux "enfants du monde", amenant 3 500 jeunes sur scène avec lui. En ce qui concerne les spectacles à la mi-temps, c'était le plus gros.

Moins de cinq mois après les événements du 11 septembre, U2 est monté sur scène pour une performance sombre et exaltante à la mi-temps du Super Bowl. Le groupe a ouvert avec "Beautiful Day", et alors que Bono et le gang jouaient "Where the Streets Have No Name", un fond de défilement montrait les noms de toutes les victimes décédées dans les attaques, Bono ouvrant sa veste pour révéler les étoiles et des rayures dans sa doublure à la fin de la chanson. Les manigances du groupe - comme l'album "Giveaway" de l'année dernière avec Apple - sont pardonnées, compte tenu de cette performance.

1. Prince (2007)

Quand il s'agit de monter un spectacle, personne ne peut surpasser la performance électrique 2007 de Prince. Le musicien emblématique s'est frayé un chemin à travers des reprises comme "We Will Rock You" de Queen et "All Along The Watchtower" de Bob Dylan avant de se lancer dans "Purple Rain" alors qu'il commençait littéralement à pleuvoir sur la foule du stade. Le résultat - la performance la plus funky et la plus épique à ce jour à la mi-temps, et notre préférée. Revivez la performance de Prince ci-dessous :

Dites-nous : quelle a été votre performance préférée à la mi-temps du Super Bowl jusqu'à présent ?


Les 10 pires spectacles de la mi-temps du Super Bowl

Non, Madonna ne bouge plus comme avant, mais ce n'était pas le gros défaut de cette performance. Alors que Madonna tenait bon, c'était l'accompagnement de LMFAO et M.I.A. qui a traîné ce spectacle à la mi-temps. M.I.A. a également volé l'attention post-performance pour elle, euh, oubli que les émissions de mi-temps du Super Bowl sont diffusées à la télévision, ce qui rend le majeur un peu inapproprié.

# 9 : Super Bowl XXXI (1997)

Malheureusement, Jim Belushi n'est pas John Belushi, un point mis en évidence dans ce spectacle à la mi-temps lorsque Jim Belushi a joué avec Dan Akroyd et John Goodman dans le cadre des nouveaux Blues Brothers. Pour chaque seconde qu'ils étaient sur scène, cela signifiait une de moins pour James Brown et ZZ Top.

#8 : Super Bowl XXXIV (2000)

Kevin Terrell/Getty Images Jeff Haynes/AFP/Getty Images

Disney visait grand avec celui-ci, espérant frapper quelque chose comme une cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques. Au lieu de cela, il a eu un spectacle étrange qui nécessitait un narrateur – Edward James Olmos dans ce qui ne peut être considéré que maintenant comme une audition pour son rôle ultérieur dans Battlestar Galactica – et a gaspillé son talent de star en leur faisant chanter une chanson que personne ne connaissait.

# 7 : Super Bowl XVI (1982)

Al Messerschmidt/Getty Images

Commençons par qui était Up With People : un groupe créé à l'origine dans les années 1960 pour contrer le mouvement de contre-culture, Up With People se serait comporté comme une secte, incluant même des pratiques de mariages arrangés. Leur spectacle de 1982, l'une des cinq apparitions du groupe à la mi-temps du Super Bowl, mettait en vedette l'attitude super souriante / effrayante du groupe et un hommage à Motown.

# 6 : Super Bowl XX (1986)

Al Messerschmidt/Getty Images

Seuls interprètes à figurer deux fois sur cette liste, Up With People était à nouveau à l'œuvre avec leur message joyeux dans le Super Bowl XX, cette fois dans une émission intitulée "Beat of the Future". Enfin, après quatre fois en tête d'affiche et une cinquième apparition, Up With People a définitivement quitté la scène du Super Bowl avec sa performance au Super Bowl XX, et pas trop tôt. Bruce Springsteen, Michael Jackson et les Rolling Stones n'ont pas été en tête d'affiche de quatre spectacles combinés à la mi-temps du Super Bowl, mais Up With People l'a fait. Quelque chose semble là-bas.

# 5: Super Bowl XXV (1991)

ABC a choisi de diffuser un reportage spécial d'ABC News avec Peter Jennings sur la guerre du Golfe plutôt que de diffuser cette émission en direct à la mi-temps, et pour cause. Autre tentative maladroite de Disney de présenter ses produits et d'honorer l'armée, ce spectacle à la mi-temps combinait New Kids on the Block avec des milliers d'enfants chantant "It's a Small World", avec des costumes bruyants et des guitares en mousse.

# 4: Super Bowl XXVI (1992)

Quand une émission à la mi-temps peut être décrite comme une infopublicité pour le Minnesota et toutes ses merveilles hivernales, cela ne présage rien de bon pour les critiques de la production. Avec des costumes ridicules et un choix de chanson peu judicieux de "Winter Magic", il y a une raison pour laquelle la contre-programmation par Fox d'un épisode en direct de "In Living Color" a été un succès.

# 3: Super Bowl XXIX (1995)

Doug Pensinger/Getty Images

Un exemple de placement de produit qui a mal tourné, Disney a utilisé cette émission à la mi-temps pour créer le buzz pour son attraction Indiana Jones Adventure qui a ouvert ses portes plus tard cette année-là à Disneyland. Incapable de faire participer Harrison Ford, un autre Indiana Jones a demandé le trophée Vince Lombardi tandis que le spectacle s'est terminé avec une autre inclusion de propriété Disney, "Pouvez-vous ressentir l'amour ce soir?" de son film de 1994 "Le Roi Lion".

#2 : Super Bowl XLV (2011)

Grands en style mais manquant de substance, les Black Eyed Peas ont fait une entrée remarquée, descendant du plafond du Cowboy Stadium avec une lumière impressionnante, mais leur performance s'est détériorée à partir de là. Entre l'absence presque totale de mouvement du groupe et le chant faux de Fergie, les Black Eyed Peas n'ont pas été à la hauteur du battage médiatique des premiers interprètes de moins de 50 ans à la mi-temps du Super Bowl depuis Janet Jackson et Justin Timberlake.

#1 : Super Bowl XXIII (1989)

Malgré la présence d'un imitateur d'Elvis nommé Elvis Presto, cet acte à la mi-temps n'a utilisé aucune des chansons du roi du rock and roll. Presto, dans une gloire entièrement pailletée, a cependant effectué un tour de magie, et le spectacle a incorporé une technologie 3-D à l'oreille.


Interprètes à la mi-temps du Super Bowl : liste de tous les temps

Cette année, le spectacle de la mi-temps du Super Bowl à Miami sera titré Jennifer Lopez et Shakira.

Le duo se produira pendant la mi-temps du match du dimanche entre les 49ers et les Chiefs, rejoignant les artistes de 1967 pour divertir l'un des plus grands publics au monde.

Les performances à la mi-temps du Super Bowl ont commencé comme des productions plus petites, mais après que Michael Jackson ait été la tête d'affiche du spectacle de 1993, la ligue a fait un effort plus conscient pour obtenir des artistes de renom pendant la pause de mi-temps plus longue que la normale.

Les performances ont été conçues autour d'un thème jusqu'en 2002, mais après l'hommage de U2&aposs aux vies perdues dans les attentats du 11 septembre 2001, les thèmes ont été retirés des performances à la mi-temps. Maroon 5, Justin Timberlake, Lady Gaga, Coldplay et Beyonce mettent en avant les têtes d'affiche les plus récentes du show&apos.

Voici une liste complète des anciens artistes du Super Bowl : 

2019: Maroon 5 avec Big Boi et Travis Scott

2018: Justin Timberlake et les Tennessee Kids avec la fanfare de l'Université du Minnesota

2017: Lady Gaga

2016 : Coldplay, Beyonce, Bruno Mars, Mark Ronson et la fanfare de l'Université de Californie

2015: Katy Perry, Lenny Kravitz, Missy Elliott et la fanfare de l'Arizona State University

2014:਋runo Mars, Red Hot Chili Peppers

2013:ꂾyonce et Destiny&aposs Child

2012: Madonna, LMFAO, Nicki Minaj, M.I.A. et Cee Lo Green

2011 :  Les Black Eyed Peas, Usher, Slash

2010 : L'OMS

2009 : Bruce Springsteen et le groupe E Street

2008 : Tom Petty & les Heartbreakers

2007: Prince et la fanfare Florida A&M

2006: Les pierres qui roulent

2005: Paul McCartney

2004: Janet Jackson, Kid Rock, P. Diddy, Jessica Simpson, Nelly et Justin Timberlake avec les fanfares de l'Université de Houston et de la Texas Southern University

2003: Shania Twain, No Doubt and Sting

2002: "Hommage au 11 septembre" interprété par U2

2001: "Les rois du rock et de la pop" interprétés par Aerosmith, &aposN&aposSync, Britney Spears, Mary J. Blige et Nelly

2000: "A Tapestry of Nations" avec Phil Collins, Christina Aguilera, Enrique Iglesias et Toni Braxton

1999: "Célébration de la soul, de la salsa et du swing" interprété par Stevie Wonder, Gloria Estefan et Big Bad Voodoo Daddy

1998 : "A Salute to Motown&aposs 40th Anniversary" avec Boyz II Men, Smokey Robinson, The Temptations, Queen Latifah, Martha Reeves et la fanfare de la Grambling State University

1997: "Blues Brothers Bash" avec les Blues Brothers (Dan Akroyd, John Goodman et James Belushi), James Brown et ZZ Top

1996: "Take Me Higher: A Celebration of 30 Years of the Super Bowl" interprété par Diana Ross

1995: "Indiana Jones et le Temple de l' Eyeil interdit" avec Tony Bennett, Patti LaBelle, Arturo Sandoval, la Miami Sound Machine

1994: "Rockin&apos Country Sunday" avec Clint Black, Tanya Tucker, Travis Tritt, Wynonna et Naomi Judd

1993: "Heal the World" interprété par Michael Jackson

1992: "Winter Magic" avec Gloria Estefan, la fanfare de l'Université du Minnesota

1991: "A Small World Hommage aux 25 ans du Super Bowl" interprété par New Kids on the Block

1990: "Salute to New Orleans and 40th Anniversary of Peanuts" avec le trompettiste Pete Fountain, Doug Kershaw, Irma Thomas et les fanfares Nicholls State University et Southern University

1989: "Be Bop Bamboozled" avec Elvis Presto

1988: "Something Grand" avec 88 pianos à queue, les Rockettes, Chubby Checker et les fanfares combinées de l'État de San Diego et de l'USC

1987: "Salute to Hollywood&aposs 100th Anniversary" avec George Burns, Mickey Rooney, Grambling State University et les fanfares USC

1986: "Beat of the Future" avec Up with People

1985: "Un monde d'enfants&aposs Dreams" avec des hauts en bleu

1984 : "Salute to the Superstars of the Silver Screen" avec les fanfares de l'Université de Floride et de l'État de Floride

1983 : "KaleidoSUPERscope" avec l'équipe Super Drill de Los Angeles

1982: "A Hommage aux années 60 et à la Motown" avec Up with People

1981: "A Mardi Gras Festival" avec Helen O&aposConnell et la fanfare de l'Université du Sud

1980 : "A Salute to the Big Band Era" avec Up with People et la fanfare de la Grambling State University

1979: "Salute to the Caribbean" avec Ken Hamilton et divers groupes caribéens

1978: "De Paris au Paris de l'Amérique" avec Tyler Apache Belles et Apache Band Pete Fountain et Al Hirt

1977: "It&aposs a Small World" avec le groupe Los Angeles Unified All-City

1976: "200 ans et juste un bébé : un hommage à l'Amérique&aposs le bicentenaire" avec Up with People

1975: "Hommage à Duke Ellington" avec Mercer Ellington et le groupe Grambling State University

1974: "A Musical America" avec le groupe de l'Université du Texas

1973: "Happiness Is" avec la fanfare de l'Université du Michigan, Woody Herman et Andy Williams


PIRE:

Les BLACK EYED PEAS, USHER, SLASH (2011)

Il est maintenant assez difficile de croire que les Black Eyed Peas aient jamais été gros – ou bons – assez pour faire la une de la mi-temps du Super Bowl. Mais même en 2011, lorsqu'ils ont dirigé les festivités au Cowboy Stadium d'Arlington, au Texas, les Peas ne semblaient pas dignes de ce concert. Absolument personne n'a eu ce sentiment.

PHIL COLLINS, CHRISTINA AGUILERA, ENRIQUE IGLESIAS, TONI BRAXTON (2000)

Ce spectacle produit par Disney, avec un thème «Tapestry of Nations», ressemblait à une publicité longue – et ennuyeuse – pour la marque. En effet, il s'agissait essentiellement d'une prise pour la célébration du millénaire de Walt Disney World qui se déroulait à l'époque à Walt Disney World. Je veux dire, quand Phil Collins chante sa chanson "Tarzan" "Two Worlds" au lieu de "In the Air Tonight" - ou même flippant "Sussudio" - vous savez que quelque chose a horriblement mal tourné.

GLORIA ESTEFAN, BRIAN BOITANO, DOROTHY HAMILL, ÉQUIPE AMÉRICAINE DE HOCKEY (1992)

Avant que Michael Jackson ne vienne compléter la mi-temps du Super Bowl, il y avait des files d'attente assez boiteuses. Celui-ci était si faible qu'il a perdu un nombre important de téléspectateurs au profit d'un épisode spécial en direct de "In Living Color". Featuring figure skaters and hockey players in a Winter Olympics theme titled “Winter Magic,” it dared to even take attention away from the only sport that should have existed on its big game day. No way that poor Gloria Estefan could salvage this mess with “Get on Your Feet.”

MAROON 5 (2019)

Adam Levine’s crew got dragged on social media for a performance that made us wonder how they had ever been booked for the biggest gig in the biz. (Well, apparently the likes of Rihanna and Cardi B had already turned it down.) By the time a heavily tatted Levine went shirtless, it felt like a desperate attempt to salvage a snooze of a set. And — 15 years after Janet Jackson’s infamous wardrobe malfunction — his double-nipple display was called out as a double standard.


Super Bowl halftime shows ranked: The top 10 most bizarre moments in halftime show history

Super Bowl LIV is winding down, and the NFL might just get another game fans will be talking about for years, but if there’s one thing that might be as exciting as the big game itself, it was the halftime show with Shakira and Jennifer Lopez on the stage. Thanks to the NFL’s nee partnership with Jay Z and Roc Nation, this will be the first halftime show to be orchestrated under the leadership. The halftime show is always intriguing, but will there be any memorable moments or crazy incidents to come out of it? That will likely be decided on Monday by the fans.

The bar is set pretty high. Over the years, some absolutely ridiculous things and viral moments have happened at Super Bowl halftime shows. The show wasn’t always the complete circus it is today, but we’ve been treated to some truly wild and weird moments as artists have tried to one-up one another over the years.

Here are 10 of the most bizarre moments ever witnessed at the Super Bowl halftime show.

Super Bowl LIV is Sunday, Feb. 2, in Atlanta and it will air on FOX.

10. Red Hot Chili Peppers perform with unplugged instruments

Listen, everybody knows that plenty of the Super Bowl halftime shows performances have been prerecorded, but it doesn’t seem like asking a whole lot to at least plug in the instruments and pretend like there’s a shred of authenticity to the live performance. When the Red Hot Chili Peppers took the stage in 2014, people were miffed that they fully “rocked out” without even bothering to hide that their instruments were unplugged. I guess you could say they willing to … give it away.

Also, Prince played an electric guitar in the pouring rain. JUST SAYING!

9. Diana Ross leaves in a helicopter

A lot of performers seem to focus on making a grand entrance at the Super Bowl halftime show, but Diana Ross was more concerned with her exit in 1996. As she was finishing up her set, a helicopter flew into the stadium, landed, picked her up, then flew away as she sat in the open cabin of the bird. Again, the Red Hot Chili Peppers wouldn’t even plug in their instruments.

8. M.I.A. flips the bird

If you blinked you may have missed it, but M.I.A. delivered a bold middle finger to the world during her performance with Madonna and Nicki Minaj in 2012. Many people weren’t thrilled, including folks at the NFL. The league responded by filing a lawsuit suing the rapper for millions in damages and demanding a public apology. Seems a bit excessive for a quick flip of the bird, but there’s also some hilarious irony to the fact that the league took a chance on the controversial Madonna only to get bit by one of her guests.

7. Bruce Springsteen’s power slide

The Boss got his shot to take the stage in 2009 and, boy, did he ever utilize all of it. This incredible power slide sent his crotch straight into a camera and right into living rooms across the world. It was truly a dream come true for every sportswriter in America.

6. MJ’s standoff

In what may be the power move of all power moves, Michael Jackson kicked off his 1993 halftime show at the Rose Bowl by literally just standing on stage doing absolutely nothing for about two minutes. Keep in mind, performers are usually given only about 12 minutes of stage time, so Michael used about 17 percent of his performance to just stare at the crowd in silence. That’s something that only one of the greatest in the history of the game could get away with.

5. The entirety of the 1991 halftime show

Have you ever watched a halftime show and thought, “man, this would be way better if it was comprised entirely of small children?” Probably not, but that’s pretty much exactly what Disney delivered with their 1991 show in Tampa. The show featured hundreds of singing and dancing children, scores of costumed Disney characters, and just an overall mess of nightmare fuel. The only appearances from actual adults came in the form of a message from President George H.W. Bush and a performance by New Kids on the Block.

All of it can be best summed up by the reaction from this poor kid.

4. Katy Perry’s Left Shark

Katy Perry’s 2015 show can best be remembered as “a trip to the beach after taking a lifetime’s supply of acid” and its most famous star was Left Shark. Whoever was in that suit seemed to be having the time of his/her life and just seemingly went rogue with a bunch of random dance moves. But Left Shark crushed them and, more importantly, became an instant viral star. Right Shark, however, was immediately fired and cast from society for being such a pathetic, boring loser.

3. Lady Gaga’s roof jump

Lady Gaga decided to make a daring entrance in 2017 by jumping off the roof of NRG Stadium in Houston, or at least appearing to do that. The jump was actually prerecorded for somewhat obvious reasons, but that doesn’t really matter. What does matter, however, is that it was the most hilarious jump that anyone could have ever hoped for. Who jumps like that? Just an incredibly awkward and incredible way to make an alleged leap of faith. Long live Gaga.

2. The Indiana Jones spectacle

It’s impossible to pick a single moment from this show because it was all complete insanity … but also kind of badass? Five-percent Patti LaBelle, five-percent Tony Bennett, and 90-percent Indiana Jones choreographed fight scenes. (You really have to watch the entire thing. It’s ridiculous.)

Disney, which produced the show, clearly wanted a shameless emphasis on promoting their new Indiana Jones ride at Disneyland and were willing to do whatever they had to do to make it happen … including LIGHTING A GUY ON FIRE.

Oh, and LaBelle and Bennett finished off the show by singing “Can You Feel The Love Tonight?” from, yup, ‘The Lion King.’

I imagine the planning of this halftime show was like that scene from ‘Miracle’ but instead of shouting “again!” over and over, Herb Brooks just keeps blowing his whistle and screaming “MORE DISNEY!”

1. Nipplegate

Yeah, I mean … obviously. The only way you’re topping this is if someone “accidentally” exposes TWO nipples.


The Weirdest and Most Unforgettable Moments in Super Bowl Halftime Show History

Bob Costas in 3D with an Elvis impersonator-magician, and other moments of very silly spectacle.

This Sunday, America engages in some of its most beloved and time-honored annual traditions: drinking beer in the afternoon, making a full meal out of Velveeta and Frito-Lay products, and being perplexed by the Super Bowl Halftime Show. Though we were on a good run of rock legends in the aughts, from U2 to The Who, the show seems to be getting back to its poppy, glittering roots.

Last year, Lady Gaga descended from the rafters like a Disney villain spider, caught a football in midair, and again tried to sell us on &ldquoMillion Reasons.&rdquo This year, we get Justin Timberlake, a pop artist right in the middle of rebranding himself as a Pendleton woolens catalog, and the big question is whether he&rsquoll invite Janet Jackson and make amends for 2004&rsquos wardrobe malfunction. My prediction: it would be the gentlemanly thing to do, but we&rsquore about twenty times more likely to see a cameo from Chris Kirkpatrick. But who knows? The Halftime Show is always full of surprises, many of which are much stranger than you recall. Scoop out another spoonful of queso and join me on a walk down memory lane.

The First Celebrity Performer: Super Bowl VI, 1972

After years of college marching bands, the NFL decided it needed star power. Where were they to turn but to Carol Channing? Though her sports connection seems dubious, she can fairly be called the Cal Ripken, Jr. of Broadway. Out of over 5,000 performances of Hello, Dolly, she missed only one half of one show due to food poisoning. She is also pretty much an endurance athlete. She has been old the entire time I've been alive, and now I'm vieille.

Subsequent Halftime Show entertainers after were cut from the same cloth&mdash Mickey Rooney, George Burns, Andy Williams&mdashwhich proves that pitching every single thing to the youth of America is still a relatively new practice. There is no existing video of Carol's Super Bowl IV Halftime Show, but here's a clip of her in Thoroughly Modern Millie, drinking champagne in a biplane and yelling "raaaaaspberries," which we can imagine is roughly the same thing.

The Most Frequent Performer: Super Bowl V, X, XIV, XVI, XX

Five times over the last 51 years, the halftime show has been entrusted to the peppy young adults of Up With People. If you're under 40, Up With People is a kind of touring theme park variety show that seeks to address the world's ills through the mixed media of music, matching outfits, and the smiles of brand-new cult members. Imagine a non-partisan Freedom Kids. My favorite of their performances is their first: a jazzy tribute to the greatest country in the world (ours!) in the musical revue "200 Years and Just a Baby: A Tribute To America's Bicentennial." It is as relevant today as ever, particularly the suggestion that our country is a temperamental infant.

Though they haven't graced the Super Bowl stage since 1986, they are still alive and kicky. Their website reveals that they've recorded three albums in recent years: Voix, Party 'Round The World et Stand Up Now, which I originally thought was just one album called Voices Party 'Round The World Stand Up Now, a title that actually doesn't make that much less sense.

The First Corporate Sponsor: Super Bowl XXIII, 1989

Difficult as it may be to believe, there was a time when every single thing wasn't branded. Leave it to football to change that! At the tail end of the greedy, speedy American '80s, the NFL decided to grab itself some of that of that sweet, sweet Coca-Cola money (but not too sweet, because it's diet). Bob Costas was then enjoined to introduce a lackluster 3D Diet Coke advertisement&mdasheven with the glasses, you can see the light go out in his eyes! After the ad, the whole of the halftime show was devoted to a musical card trick by an Elvis-impersonating magician named Elvis Presto. I promise I'm not making any of that up.

The First Actual Current Celebrity Performer: Super Bowl XXV, 1991

In 1991, the NFL finally realized it needed to connect to the younger sports audience, and so they reached out to New Kids on the Block, then at their absolute peak of being relevant exclusively to 12-year-old girls. Look closely as the kids perform "Step By Step" for an audience that is visibly paying no attention, while the sound of a screaming crowd is piped in. That year, the Halftime Show went from irrelevant to actively repellent, and Fox smelled an opportunity.

The First Time The NFL Had To Worry About Competition: Super Bowl XXVI, 1992

So Fox counter-programmed with a live, truncated episode of their sketch-comedy show En Couleur Vivante. About 22 million people made the switch, and were greeted by Damon Wayans and David Alan Grier in their popular "Men On" sketch. You know, just in case your Super Bowl party suffered from a shortage of gay jokes. Did the NFL learn its lesson? Let's put it this way: 1992's Halftime Show performer was Gloria Estefan, accompanied by figure skaters Brian Boitano and Dorothy Hamill, in a tribute to&hellipWINTER.

The First Huge Current Performer: Super Bowl XXVII, 1993

Michael Jackson was without a doubt the biggest performer on the planet in 1993, blending a Messiah complex with fascist imagery, and not yet tainted by allegations of you-know-what. His Halftime Show is fascinating in that it's 12 minutes long, and the first three are just applause. (The last three minutes are mostly him interacting with children. Michael Jackson was maybe not burdened with self-awareness.) In many ways, this was the beginning of the modern Halftime Show: Jumbotron trickery set to attention-deficit disorder medleys of lip-synced hits, for a cast of adoring paid extras. If the NFL could keep getting the right bookings, they could start to build on something here. Next year's show was Clint Black and The Judds, so that's how that worked out.

First Indiana Jones Stage Show Without Harrison Ford, But With Patti Labelle Clumsily Lip-Syncing as Some Kind Of Octopus Priestess Or Whatever: Super Bowl XXIX, 1995

This one. "Indiana Jones and the Temple of the Forbidden Eye" is such a 1970s cocaine sparkle-nightmare it is legitimately shocking that it didn't happen until 1995. It is so utterly confusing and misbegotten that when Tony Bennett stops by to sing on top of a Doritos logo, you're just like: "Well, finally." My favorite person here is the performer who bellows the first line and then immédiatement bails on the whole concept.

The First One They Got Exactly Right: Super Bowl XXXVI, 2002

U2. We were still smarting from 9/11, we were ready for majesty and sincerity and hope, all things Bono is prepared to deliver. And thus began a delicious hot streak of legacy artists that ran through the whole of the aughts: Shania Twain & No Doubt, Paul McCartney, The Rolling Stones, Prince, Tom Petty, Bruce Springsteen, The Who. (The Black Eyed Peas came next. The Black Eyed Peas ruin everything.)

The Greatest Of All Time: Super Bowl XLI, 2007

The best of these is undoubtedly Prince, who gave us silhouette guitar-dick, covered the Foo Fighters, and even from beyond the grave manages to pull his videos off YouTube. Here's a clip above that may already be gone.

We will not see another Prince in our lifetimes, because we have not yet recovered from this one.

Since then, we've split the difference: legends like Madonna, stars of the moment like Bruno Mars, and memes in the making like Left Shark.

And here we are at Super Bowl LII with Justin Timberlake. I predict &ldquoFilthy,&rdquo &ldquoSexyback,&rdquo &ldquoMirrors,&rdquo possibly a Janet Jackson ripping his pants off and sprinting out of the stadium, and an NBC censor with his quivering finger on the ABORT button.


Voir la vidéo: Madonna - 2012 Super Bowl Halftime Show (Janvier 2022).